Quand faut-il utiliser le A3 ?

Quand faut-il utiliser le A3 ?

Quand faut-il utiliser le A3 ?

Cher Gemba Coach,

J’aimerais vraiment avoir votre avis sur les points suivants: (1) quand utiliser un A3 plutôt qu’un tableau de suggestions ? (2) quelle est la différence entre un problème et une idée ?

Cela me rappelle les débats sans fin d’autrefois pour savoir si Toyota était en train d’abandonner le flux tiré quand au lieu de mettre des bacs à disposition des opérateurs sur les lignes, certaines usines adoptaient le kitting – préparer des kits de pièces pour les lignes d’assemblage. Mais certaines lignes ne le faisaient pas. Et d’autres ne le faisaient qu’à moitié. Puis quand une usine de Toyota en France était passée en 3×8 et utilisait l’équipe de nuit pour faire la maintenance, certains ont dit que Toyota abandonnait son modèle TPM. Puis l’usine repassa en 2×8, puis à nouveau 3×8. D’autres usines sont toujours en 2×8, pour autant que je sache.

La vérité est dans le regard de l’observateur !

!Hier, un journaliste m’a demandé si Toyota n’abandonnait pas le Kaizen après que le directeur de son centre de recherche californien avait dit que le Kaizen empêchait l’innovation disruptive. La dernière fois que j’ai visité une usine Toyota, les objectifs de qualité et de flexibilité étaient toujours aussi exigeants, et nombre des astuces que les opérateurs avaient mises en œuvre pour les atteindre n’auraient jamais pu être imaginées par des ingénieurs – seulement par du Kaizen.

La vérité est dans le regard de l’observateur. Tous ces débats pour savoir si « c’est du Lean ou pas » s’articulent autour de notre quête de panacées. Nous cherchons sans relâche les bonnes idées que nous pouvons capter et appliquer. Nous appelons ça des « best practices » et nous essayons de les déployer.

L’approche Lean est totalement inverse.

La réflexion Lean s’appuie sur une compréhension profonde du problème, suivie de la recherche d’une solution dans son contexte local.

Lire l’intégralité de l’article.

Publier un commentaire