Lean et démarrage de production

Lean et démarrage de production

Lean et démarrage de production

Cher Gemba Coach,
Le Lean peut-il aider un démarrage de production ?

Le Lean, certainement. La vraie question est de savoir si les équipes d’ingénieurs sont prêtes à penser Lean ? Visualisez une ligne de production Lean : elle s’arrête à chaque fois qu’il y a un problème, et elle ne peut repartir que lorsque les conditions de retour à la normale ont été atteintes.
Lorsque Toyota démarre un nouveau modèle, la ligne s’arrête…tout le temps. On m’a raconté qu’en fait Toyota mesure le temps que prend la montée en production normale c’est à dire au Takt. Les usines sont comparées sur leur rapidité à mettre la ligne en production au rythme prévu.

Concrètement, lorsque vous lancez une production, vous découvrez trois types de problèmes :
● Les problèmes de performance : le produit ne s’assemble pas bien, ou ne passe pas les tests comme prévu. C’est vraiment mauvais.
● Les problèmes de qualité : les pièces, pour la plupart, ne sont pas aussi bonnes que prévu, créant des problèmes qualité lors du montage final.
● Les problèmes de coûts : produire au Takt Time s’avère être plus cher qu’anticipé à cause du coût de mise en place des personnes et des outils.

Si nous avons de la chance, les problèmes rencontrés peuvent être résolus en apprenant à mieux utiliser les installations. Sinon, cela requiert une modification de définition pour les résoudre. Les modifications de définition sont lentes, coûteuses, et dangereuses – vous ne savez jamais ce que vous réserve un changement de conception.

Ainsi, le premier objectif du Lean est : zéro changement de définition après livraison des outillages. Cela commence bien avant le travail standardisé et nécessite une traçabilité rigoureuse des modifications de définition et des prototypages pour les tester. Bien que cela semble fastidieux et administratif, la première étape pour réussir la mise en oeuvre du travail standardisé est de mettre en place un système robuste de suivi des modifications de définition.

Commencez par là

Si nous relevons ce défi – par où devrions-nous commencer ? Nous pouvons regarder deux choses :
1. Un mécanisme clair pour suivre les problèmes de définition des fournisseurs : avant le lancement des outillages en production, nous devons demander aux fournisseurs de partager avec nous leurs préoccupations sur la conception des pièces, et nous avons besoin d’un format clair pour synthétiser toutes ces préoccupations et demandes et voir ce qui peut être
fait ou pas. On peut demander aux fournisseurs de tirer l’Andon pour toute fonctionnalité pouvant détériorer la qualité en termes de dimensions, aspect, performance, poids, etc. de la pièce, ou qui rendrait sa fabrication difficile.

Traduit de l’américain par Nicolas Villemain, Marc-Antoine Guichard et François Lopez.

Source : https://www.lean.org/balle/DisplayObject.cfm?o=5077

Téléchargez le PDF pour lire la suite.

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les données collectées par ce formulaire vous permettent de déposer un commentaire sur cet article.
Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.