Qu’est-ce que je fais si les employés clés de la logistique ont peur de venir travailler ?

Qu’est-ce que je fais si les employés clés de la logistique ont peur de venir travailler ?

Qu’est-ce que je fais si les employés clés de la logistique ont peur de venir travailler ?

Cher Gemba Coach,
Que faire lorsque les personnes clés dans les services logistiques ont peur de venir travailler ?

Eh bien, les gouvernements disent à tout le monde de rester à la maison – pourquoi ne devraient-ils pas y rester eux aussi ? Les êtres humains excellent dans la gestion de problèmes connus, mais sont moins à l’aise avec les problèmes nouveaux et l’incertitude.
Par exemple, lorsque vous vous intéressez aux accidents, vous pouvez généralement identifier l’enchaînement. La dernière fois que j’ai failli avoir un grave accident de voiture, les enfants avaient commencé à se chamailler sur la banquette arrière alors que je conduisais sur une voie rapide. J’ai commencé à leur dire d’arrêter et ai ralenti, ce qui a fait que la voiture derrière moi s’est rapprochée jusqu’à me coller. Juste au moment où j’ai décidé de me rabattre sur la voie de droite, le gars, énervé a décidé de me doubler par la droite – et nous avons failli nous percuter à pleine vitesse.

Le dernier accident que j’ai analysé sur le Gemba était un cas d’école. Sur un chantier dans le bâtiment, un chef de projet portait un gros échantillon de matériel de construction pour montrer à l’architecte l’effet que cela donnait sur site, tout en étant au téléphone, lorsque quelqu’un l’a appelé
de manière urgente. Il s’est retourné alors qu’il montait les escaliers – et s’est fait une sale entorse à la cheville.

Notre société est très interdépendante et s’appuie sur des personnes clés assurant des activités clés. Maintenant, la question qui se pose est comment améliorons-nous la sécurité des activités critiques ? Cela revient à la question suivante : comment sécurisons-nous la logistique des équipements de protection ?

Une menace, vous gérez. Une seconde menace et vous êtes presque débordé. Une troisième menace apparaît, et alors vous perdez tout bon sens : soit vous vous obstinez dans un mauvais plan, soit vous faites quelque chose de complètement contre intuitif et idiot. Par chance, nous nous retrouvons rarement dans de telles situations car la plupart des choses marchent bien, et nous ne gérons qu’une seule menace ou qu’un seul dérapage à la fois, ne provoquant rien de pire qu’une frustration sans fin.

Avec le COVID-19, chaque employé se trouve face à cinq incertitudes de taille :

  1. Suis-je contaminé ? Il a été dit tellement de fois que ce virus pouvait être asymptomatique, que personne ne sait vraiment s’il est porteur ou non, et tout le monde se pose la question à chaque fois qu’il tousse.
  2. Suis-je contagieux ? Même problème, on nous a dit que nous pouvions être contagieux bien avant qu’apparaissent les symptômes de la maladie. Alors le sommes-nous ?
  3. Suis-je susceptible de l’attraper si je croise un porteur ? Cette maladie est aéroportée et le virus survit hors de l’organisme plus longtemps que les virus habituels, donc la contagion est un risque réel – mais quel risque ?
  4. Les gouvernements et les entreprises me disent de rester chez moi – j’ai un travail important à assurer, mais serai-je sanctionné si je m’y rends? La peur sociale est une réalité, en particulier pendant les périodes de grande anxiété comme maintenant.
  5. Comment vais-je nourrir ma famille si je ne travaille pas ? Jusqu’à présent nous sommes abreuvés d’articles faisant état de licenciements et le futur nous a jamais semblé aussi incertain qu’aujourd’hui.

Téléchargez le PDF pour lire la suite.

Traduit de l’américain par Nicolas Villemain, Marc-Antoine Guichard et François Lopez.
Source : What do I do when key logistics employees are afraid to come to work

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les données collectées par ce formulaire vous permettent de déposer un commentaire sur cet article.
Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.