Quels sont nos points critiques du procédé ?

Quels sont nos points critiques du procédé ?

Quels sont nos points critiques du procédé ?

Votre précédent post a soulevé des questions de fond pour moi et mon équipe de développement logiciel. Je vous en remercie. Une de ces questions est : quels sont nos « points critiques du procédé » ? Comment, en tant que managers Lean pouvons-nous favoriser une réflexion collective sur le sujet ? Quels comportements avoir pour faire en sorte que « de meilleures personnes travaillent mieux ensemble pour créer de meilleurs processus ? »

Merci pour votre commentaire, cela fait plaisir. Il y a deux aspects à cette question. En développement logiciel, le « point critique du procédé » est tout simplement le code.

En production, un point critique de procédé est quelque-chose de répétable. On pourrait penser que dans le cas de la fixation d’une poignée sur la porte d’une voiture, chaque poignée est fixée de la même manière sur chaque porte de la ligne. C’est vrai en partie, mais il existe des variations : comment cela se passe-t-il si plusieurs modèles différents sont assemblés sur la même ligne – les poignées se fixent certainement de manière similaire, mais avec de légères variations. Et la qualité réside précisément dans cette différence.

Il peut aussi arriver qu’il y ait des variations entre les opérateurs, par exemple si un jour vous avez un homme grand, alors que d’habitude c’est une dame petite. Leurs gestes seront probablement différents : leur ligne de vision, leur angle d’attaque ne seront pas les mêmes. Au bout du compte, le point critique du procédé sera différent car la poignée ne sera pas présentée exactement de la même manière à son emplacement sur la porte.

En termes Lean, la qualité et la flexibilité découlent du fait que nous considérons qu’il est de notre responsabilité (en fait, cela doit être notre obsession) de bien comprendre comment la poignée est fixée sur la porte : comment elle est présentée, comment les fixations sont mises en place, avec quels outils, comment l’équipier comprend la tâche et les gestes à réaliser.

Lire la suite de l’Article

Un commentaire

  • Perrick Penet-Avez

    Attention : Java != Javascript
    Quand on connait l’aversion du premier chez Theodo, ça fait tout bizarre.

Publier un commentaire