Y a t-il une manière “lean” de DELEGUER ?

Y a t-il une manière “lean” de DELEGUER ?

Y a t-il une manière “lean” de DELEGUER ?

Je suis chef d’entreprise, et j’avais l’habitude de tout micro-manager, avec pas mal de succès. Maintenant, l’entreprise s’est développée et j’essaie de déléguer. Comment puis-je me retenir d’intervenir quand je vois que les actions que mes chefs de département veulent mener sont juste idiotes ou simplement pas très créatives ?

Qui a dit que vous devriez vous retenir ? Bon, effectivement, il n’est pas très bon pour leur motivation – ni même la vôtre – de leur dire d’abord de faire ce qu’ils pensent le mieux pour ensuite les corriger quand ils sont sur le point de se lancer – sans parler de leur motivation à réaliser ce qui a été décidé.

(….)

Les gens ont en général leur propre opinion, se jettent sur les conclusions, prennent des engagements, souvent en public, sur la base de ces conclusions, et préfèreront échouer plutôt que de se remettre en cause. Sans aucun doute, si vous les contredites une fois qu’ils ont affiché les actions qu’ils ont décidées, leur réaction naturelle sera de se sentir frustrés, de regimber et/ou de mettre en œuvre votre arbitrage de mauvaise grâce, et de la manière la plus idiote possible. A la fin, l’échec vous incombe, d’ailleurs ils l’avaient bien dit.

Cela signifie-t-il que vous deviez laisser votre équipe mener des actions dont vous êtes persuadé qu’elles n’apportent pas de valeur ? Surtout pas ! Votre jugement est aussi valide (mais également autant entaché d’erreur, il faut bien l’avouer) que le leur. Vous devez vous impliquer, mais s’ils ont déjà défini une solution, il est trop tard.

Lire la suite

Publier un commentaire